Préparer sa démission et reconversion professionnelle en 4 étapes

2023-07-06
Ça y est, c’est décidé : demain, tu changes de vie !
Super… Mais, maintenant, comment tu t’y prends ? 

🤔 1 : Pose-toi les bonnes questions avant de poser ta démission

Une décision comme celle-là ne doit pas se prendre à la légère, avant de quitter ton entreprise en criant “au revoir président” en maillot de bain dans le bureau de ton patron*, il vaut mieux se poser les bonnes questions, à savoir :

  • Qu’est-ce qui m’a poussé à vouloir démissionner ? 
  • Il ressemblerait à quoi le job de mes rêves ? 
  • Elle sera comment ma vie dans mon futur métier ? 

Une fois que tu as fait ça, renseigne-toi à fond sur ton futur métier :

  • Analyse les fiches de postes.
  • Rentre en contact avec des personnes qui exercent ce métier.
  • Regarde des vidéos sur le sujet.
  • Essaye-le. Par exemple, si tu veux devenir développeur web, tu peux aller là-dessus : Les plateformes pour débuter le code.

Tu t’es posé les bonnes questions ? Tu t’es suffisamment renseigné ? Alors, est-ce que tout ça coïncide ?

Si tu trouves les choses qui te manquaient dans ton précédent job, que ce que tu ne voulais plus dans ta vie d’avant ne te sera pas demandé, et que tu parviens à te projeter :  tu peux passer à l’étape suivante. 

*Ouais, bon, évite de t’y prendre comme cela pour démissionner, mais ça, on en reparlera plus tard…

🗺️ 2 : Établis des plans d’action, avant d’y passer

Avant de tout quitter, il y a deux choses à planifier :

1. Ta formation

Pour cela, tu vas bien prendre le temps d’identifier les compétences que tu dois acquérir pour exercer le métier de tes rêves. Ensuite, il faut voir comment tu vas t’y prendre : combien de temps, il te faut pour te former ? Avec quel organisme de formation / école / tutos… ?

2. Tes finances

Une fois de plus, tu vas devoir te poser quelques questions, histoire d’évaluer ta situation financière :

  • À quoi j’ai droit si je quitte mon job ? 
  • Est-ce que je peux bénéficier des allocations de chômage ? 
  • Combien me coûtera ma formation ? 

Pour ce qui est des allocations de chômage, si tu remplis ces conditions, sache que tu y as bien droit :

  • Tu es salarié en CDI de droit privé au moment de démissionner.
  • Tu as travaillé au minimum 1300 jours dans les 60 derniers mois. 
  • Tu as un projet de reconversion bien préparé, reconnu comme réel et sérieux.

👋 3 : 4 règles à respecter pour partir en beauté

Au revoir

1 : Annoncer sa démission de la bonne façon

Commence par prendre un rendez-vous avec ton n+1, c’est tout de même plus humain qu’un simple recommandé. Essaye de prévoir un créneau assez long, histoire d’avoir le temps de lui expliquer ta décision. Les rendez-vous avec les RH suivront. Ensuite, lorsque tu lui expliqueras ton choix, fais-le de la façon la plus honnête possible, en évitant au maximum les malentendus, mais sans trop te justifier non plus, rappelle-toi que tu as le droit de démissionner.

2 : Limiter les critiques

Si ton boss ou encore ton salaire insuffisant t’a poussé à vouloir quitter ton job pour te reconvertir, tellement tu étais à bout, essaye de modérer tes propos. N’oublie pas que la future entreprise que tu convoiteras pourrait les contacter. Cependant, si ton choix est lié à l’organisation de ton entreprise, il peut être intéressant de leur faire un feed-back, qui pourrait les aider à s’améliorer.

3 : préparer la suite

Il est important de prévoir et de se mettre d’accord sur certaines formalités, comme :

  • À combien de temps s’élève mon préavis ? Peut-on le négocier ?
  • Est-ce que je peux aider à recruter mon remplaçant ?

Montre que tu veux faire en sorte que la transition se fasse le mieux possible, et avec un maximum de professionnalisme.

4 : choisir le bon moment pour l’annoncer officiellement

Avant de l’annoncer à toute l’entreprise, prends le temps d’en parler avec ton n+1, il pourrait ne pas vouloir ébruiter cette nouvelle trop rapidement, ou encore l’annoncer lui-même aux équipes. Cela dit, tu peux en parler à tes collègues les plus proches en leur demandant de rester discrets, pour qu’ils ne se sentent pas blessés en l’apprenant par quelqu’un d’autre.

4 : se former et réseauter, tu devras

C’est bon, ta décision est prise et actée de façon officielle, tes plans d’action sont établis, tu vas pouvoir te concentrer à 100% sur ta reconversion !

Au menu : 

  • Un maximum de formations.
  • Beaucoup de veilles.
  • Énormément de réseautages.

Pour ce qui est de se créer un réseau, n’hésite pas à participer à un maximum d’évènements, à rejoindre des associations professionnelles, et à démarcher des personnes de ton milieu.