API Hour – « De la reconversion au succès, mon parcours de freelance » : replay bientôt disponible

Les outils no-code essentiels pour les développeurs en 2024

2024-03-24
Les outils no-code essentiels pour les développeurs en 2024

Vous recherchez des moyens d’accélérer vos processus de développement tout en maintenant la qualité et la flexibilité de vos applications ? 

C’est là que les outils no-code entrent en jeu, boostés par l’IA, ils offrent des solutions rapides et accessibles pour la création d’applications sans la nécessité de coder chaque ligne, chaque fonctionnalité.

Alors, quels sont les outils no-code dont les développeurs auront besoin en 2024 ?

Qu’est-ce que le développement no-code : ce que vous devriez savoir sur le no-code en tant que développeur

Evacuons le sujet : le no-code ne remplacera pas le développeur. On en a parlé dans cet article.

Pour être un bon développeur, vous n’avez pas seulement besoin d’être capable d’écrire du code, vous avez également besoin de la logique, de la méthode et des compétences que les plateformes no-code ne peuvent pas fournir. L’expérience des développeurs web & app ne peut pas être remplacée par le no-code. 

Poursuivons, le terme « no-code » est explicite mais décodons le plus précisément. 

Le no-code est une terminologie appliquée pour définir une manière de produire des logiciels, des applications et des sites web, en utilisant des interfaces visuelles avec des outils de glisser-déposer plutôt que du code (de la programmation visuelle, en quelque sorte). Au lieu de créer un programme ou un site à partir de zéro (“from scratch”), les outils no-code font le gros du travail à la place de l’utilisateur, en donnant les bases nécessaires pour créer des applications complexes sans aucune expertise en codage.

Dans le manifeste de l’association No-code France, il est écrit :  

Le no-code est le meilleur moyen pour permettre au plus grand nombre de réaliser ou d’améliorer par soi-même des projets numériques qu’ils soient personnels ou professionnels.

Le développement no-code est donc une approche de développement logiciel qui nécessite des connaissances minimales, ou inexistantes, en programmation pour créer rapidement une application ou un site.

Cela permet à un professionnel qui possèderait l’expertise d’un sujet (notamment sur les enjeux de l’utilisation), mais qui manquerait d’expérience en codage, de construire des applications logicielles telles que des sites Web, ou d’ajouter des fonctionnalités à un site Web ou une application actuelle.

Toutefois, certaines plateformes dites low-code intègrent du codage et nécessitent un certain niveau de connaissances en programmation. Elles sont généralement utilisées par des développeurs qualifiés au sein du service informatique d’une entreprise.

Au-delà de l’efficacité et la productivité, un développeur a donc tout intérêt à intégrer certains outils no-code dans ses compétences pour élargir son activité ou ses opportunités d’emploi.

Quels outils no-code sont essentiels pour les développeurs en 2024 : le cas Airtable, Make, et Softr

Grâce à la programmation no-code, les développeurs peuvent créer et modifier des applications plus rapidement à l’aide d’API, de fonctionnalités de glisser-déposer, de modèles de code, de flux de processus et d’autres outils nécessitant très peu de code. 

Il est ainsi plus facile pour les freelances ou les entreprises de fournir rapidement de nouveaux processus et fonctionnalités d’application que si elles devaient créer uniquement avec du code.

Parmi les leaders de la famille d’outils no-code en 2024, nous avons choisi pour notre formation no-code pour les développeurs les outils Airtable, Make et Softr.

    • Airtable est une base de données flexible et conviviale qui permet aux développeurs de structurer et d’organiser leurs données de manière efficace.
      Avec ses fonctionnalités d’automatisation et d’intégration, Airtable simplifie les processus et permet une collaboration transparente entre les membres de l’équipe.

    • Make est une plateforme no-code puissante qui permet aux développeurs de concevoir et de développer des applications complètes sans écrire une seule ligne de code. Grâce à son interface intuitive et à ses fonctionnalités avancées, Make offre une flexibilité totale dans la création d’applications personnalisées et fonctionnelles.
      Automatisez votre travail avec Make

    • Softr est une plateforme no-code axée sur la création d’interfaces utilisateur attrayantes et conviviales. Les développeurs peuvent utiliser Softr pour développer des applications web et mobiles sans effort, en exploitant ses fonctionnalités de personnalisation avancées et son intégration facile avec d’autres outils.

Ces plateformes no-code offrent une gamme étendue de fonctionnalités, permettant aux développeurs de créer rapidement des applications complexes sans avoir besoin de solliciter leurs compétences en programmation. Ils existent pléthore d’autres outils no-code tout aussi puissants mais plus complexes à prendre en main tels que Bubble, Xano, n8n, etc.

Intégration de l’IA dans Make : une approche innovante pour les développeurs

Beaucoup de développeurs sont  attirés par la formation à l’intelligence artificielle (IA) pour plusieurs raisons fondamentales : les opportunités de carrière, l’innovation technologique, la résolution de problèmes complexes, l’amélioration des compétences ou l’impact sociétal positif que l’IA peut avoir.

Ceux qui vont se former à l’outil no-code Make, via notre formation, vont aborder l’intégration de l’intelligence artificielle de manière sous-jacente à travers l’utilisation de modules comme OpenAI ou EdenAi au sein des différentes mises en pratique. 

D’ici 2028, 75% des développeurs en entreprise utiliseront des assistants de codage IA, contre moins de 10% début 2023.

Source : Gartner

 

 

Make permet aux développeurs d’explorer les capacités de l’IA dans le développement d’applications sans avoir à maîtriser des algorithmes complexes ou des langages de programmation spécifiques, notamment parce que la manipulation des API via Make est grandement facilitée.

Pourquoi enseigner ces outils no-code aux développeurs ?

Tout d’abord, ils font partie de l’écosystème no-code émergent qui gagne en popularité et en adoption rapide parmi les développeurs et les DSI dans des projets de différentes envergures. On pense notamment à l’initiative Citizen developer  (Développeur citoyen) à SNCF Voyageurs pour la création d’applications de réservations de voitures de fonction avec la suite Power (Power Automate, PowerApps, etc.).

En choisissant des outils pérennes, les développeurs ont la garantie que leurs compétences resteront pertinentes et utiles à long terme. Il faut mettre l’accent sur l’indépendance, l’exportabilité des données et l’hébergeabilité des applications développées à l’aide de ces outils. Nous croyons fermement à l’importance de la propriété des données et de la liberté de choix pour les développeurs, et il faut veiller à ce qu’ils puissent facilement migrer leurs applications vers d’autres plateformes ou les héberger eux-mêmes si nécessaire.

Enfin, ces outils no-code sont propriétaires, l’ergonomie des outils payants sont une force pour l’apprentissage. Cependant, nous promouvons également les valeurs de l’open source et de l’accessibilité dans le développement logiciel, il s’agit selon nous de l’étape suivante (après l’apprentissage). Nous croyons que le no-code et l’open source peuvent coexister harmonieusement pour créer un écosystème de développement plus inclusif et collaboratif.

Quels sont les avantages de l’utilisation d’outils no-code pour les développeurs ?

D’ici 2025, 70% des nouvelles applications développées par les entreprises utiliseront des technologies low-code ou no-code, contre moins de 25% en 2020, selon un rapport de Gartner (2021).

softr un outil pour les développeurs indépendants
Softr permet de publier et partager sur n’importe quel appareil

Au-delà des opportunités d’emploi ou de missions freelance pour les développeurs, l’avantage le plus évident de ces outils est qu’ils facilitent le développement, mais voici à quoi cela pourrait ressembler plus spécifiquement dans votre quotidien.

    1. Développement accéléré : les outils no-code sont comme un bouton d’avance rapide pour le développement d’applications.
      Par exemple, un développeur freelance peut utiliser un outil de glisser-déposer no-code pour créer rapidement un portail d’enregistrement client et économiser du temps de développement pour se consacrer à personnaliser ce qui est utile pour son client.

    1. Flexibilité et personnalisation : les outils no-code offrent une gamme de fonctionnalités personnalisables telles que la possibilité de concevoir des interfaces utilisateur, de s’intégrer à des systèmes externes via des API, de créer des modèles de données personnalisés et de configurer des flux de travail. 

    1. Itération et mises à jour rapides : les plates-formes no-code permettent des itérations et des mises à jour rapides, permettant au freelance comme aux équipes d’être agiles et adaptables. 

    1. Automatisation : ces outils peuvent également être utilisés comme assistants d’automatisation personnels, gérant des tâches répétitives afin que vous puissiez libérer votre temps pour des activités plus stratégiques. Ils sont souvent équipés d’API intégrées et d’outils d’automatisation des flux de travail qui facilitent la configuration des processus d’automatisation sans nécessiter de codage approfondi.

Avec des outils comme Airtable, Make et Softr, les développeurs peuvent créer des applications puissantes et innovantes sans être limités par leur capacité à coder.

Pour en découvrir plus sur les outils no-code pour les développeurs, nous vous proposons de participer à une série de webinaires, organisés en collaboration avec Contournement.io, dont le premier live s’est déroulé le mardi 16 avril 2024 : on évoquera la gestion des bases de données avec le no-code.