API Hours – Retrouver sa disponibilité mentale sans devoir déconnecter (27/05/2024 à 18h) : inscrivez-vous !

Créer une entreprise de jeux vidéo en 2024, quel potentiel ?

2024-04-30
Le potentiel entrepreneurial dans l'industrie du jeu vidéo

L’industrie du jeu vidéo est l’une des industries les plus dynamiques et en constante évolution. On compte plusieurs millions, milliards de joueurs à travers le monde. Ce secteur génère des milliards de dollars de revenus, et offre des opportunités pour l’innovation et l’entrepreneuriat. Les entrepreneurs qui s’aventurent dans cet univers peuvent être des développeurs, des concepteurs, des artistes ou des marketeurs, mais ils ont tous un point commun : LA PASSION DU JEU (vidéo) !

Dans cet article, nous allons explorer le potentiel entrepreneurial de l’industrie du jeu vidéo, et comment la programmation peut être le premier pas vers la création d’une entreprise. Nous examinerons les compétences nécessaires, les exemples de réussite, et les étapes à suivre pour réussir.

Avant de se lancer, quelques chiffres sur l’industrie du jeu vidéo ?

Revenus mondiaux du jeu vidéo : l’industrie mondiale du jeu vidéo génère des revenus énormes, avec des estimations de plus de 180 milliards de dollars pour l’année 2023 (contre 33 milliards pour le cinéma – cf. Statista pour 2020). Cette croissance est alimentée par le marché du jeu mobile, des consoles et des jeux PC.

Marché du jeu mobile : le jeu mobile représente une part importante du marché du jeu vidéo. En 2023, les revenus des jeux mobiles ont dépassé 90 milliards de dollars, soit près de la moitié des revenus totaux du secteur. Cela démontre l’importance de ce segment pour les entrepreneurs.

Nombre de joueurs : on estime qu’il y a plus de 3 milliards de joueurs dans le monde, avec des croissances importantes en Asie-Pacifique, en Europe et en Amérique du Nord (sources RFI). Cela signifie que le public cible pour les jeux vidéo est immense, offrant des opportunités de toucher un large public.

Économie des jeux indépendants : les jeux indépendants gagnent en popularité, avec des plateformes comme Steam accueillant des milliers de jeux de développeurs indépendants chaque année. En 2022, plus de 10 000 jeux ont été publiés sur ce site de référence, reflétant le dynamisme et la diversité de l’industrie.

Investissements et financements : l’industrie du jeu vidéo attire de plus en plus d’investisseurs. Les investissements dans les entreprises de jeux vidéo ont atteint des sommets, avec des milliards de dollars investis chaque année (entre 51,5 et 123 milliards de dollars, selon que l’on compte les fusions-acquisitions ou les opérations annoncées ou conclues en 2022). Bref, vous l’avez compris : le secteur est dynamique.

Nombre de studios de développement : Il y a des milliers de studios de développement de jeux dans le monde. En 2023, les États-Unis comptaient plus de 2 500 studios de développement de jeux, tandis que la Chine en comptait environ 3 000. La France n’est pas sans reste ; en 2018, selon une étude de la Direction générale des entreprises, la filière française du jeu vidéo comptait 958 acteurs économiques, dont 496 studios et 53 éditeurs.

La programmation, code & no-code ?

La programmation est le fondement de l’industrie du jeu vidéo. C’est grâce au code que les mondes virtuels prennent vie. Si vous avez une idée de jeu, savoir programmer vous permet de la concrétiser. Pour créer des jeux vidéo, apprendre des langages tels que C#, C++, Rust ou Python vous donnera un pouvoir presque infini. Les moteurs de jeu populaires comme Unity et Unreal Engine rendent également le développement de jeux plus accessible, offrant des outils et des ressources pour les débutants comme pour les professionnels expérimentés.

MAIS pas seulement ! Le no-code peut être un point de départ de la création d’un jeu vidéo. En effet, des outils no-code comme Construct, GDevelop, et RPG Maker permettent aux créateurs de développer des jeux sans avoir à apprendre des langages de programmation complexes. Ces outils offrent des bibliothèques de composants, des éditeurs de niveaux, et des options de personnalisation qui simplifient le processus de création. Le no-code a émergé comme une approche révolutionnaire permettant à quiconque, même sans compétences techniques avancées, de créer des applications et des jeux. Cela ouvre des portes à un public beaucoup plus large pour explorer le monde du développement et de l’entrepreneuriat dans l’industrie du jeu vidéo.

Cependant, la programmation ne se limite pas à la création de jeux. Elle ouvre également la voie à l’entrepreneuriat. Les compétences techniques acquises en programmation peuvent être utilisées pour créer des outils, des plateformes, et même des studios de développement. Cela signifie que les opportunités d’entrepreneuriat dans l’industrie du jeu vidéo sont vastes et variées.

exemple jeu video avec construct 3 oclock

Ultra Pixel Survive est un bon exemple d’un jeu entièrement réalisé avec Construct 3.

Le no-code, allié des entrepreneurs !

Le no-code ouvre des possibilités entrepreneuriales de plusieurs façons :

  1. Accessibilité : il élimine les barrières techniques, ce qui permet à plus de personnes d’entrer dans le monde du développement de jeux vidéo. Même ceux qui n’ont jamais programmé peuvent utiliser ces outils pour créer des jeux.
  2. Rapidité de développement : les outils no-code permettent de créer des jeux plus rapidement qu’avec du code traditionnel. Cela signifie que les entrepreneurs peuvent tester des idées, créer des prototypes, et lancer des produits plus vite, ce qui est crucial pour le développement d’une entreprise.
  3. Réduction des coûts : avec le no-code, il n’est pas nécessaire d’engager des équipes spécialisées. Cela rend le démarrage d’une entreprise de jeux plus abordable, ce qui est essentiel pour les entrepreneurs en début de parcours.
  4. Flexibilité : les outils no-code offrent une grande flexibilité, permettant aux utilisateurs de personnaliser leurs jeux sans avoir besoin de compétences en programmation. Cela signifie que les entrepreneurs peuvent se concentrer sur l’aspect créatif et le design de jeu.
  5. Communauté et support : les outils no-code disposent souvent de communautés actives et de ressources pédagogiques. Les entrepreneurs peuvent trouver des tutoriels, des exemples, et du support pour les aider à développer leurs projets.

Au-delà de la programmation, il faut avoir le mindset d’un entrepreneur !

Être un entrepreneur dans l’industrie du jeu vidéo implique bien plus que savoir coder. L’esprit entrepreneurial nécessite de la créativité, de l’innovation, de la persévérance, et une compréhension des tendances du marché. Les entrepreneurs doivent être capables d’identifier les opportunités, de gérer des projets, de recruter des talents, et de promouvoir leurs produits.

Les entrepreneurs les plus prospères dans l’industrie du jeu vidéo ont souvent une vision claire de ce qu’ils veulent créer. Ils comprennent les besoins des joueurs et savent comment répondre à ces besoins de manière unique. De plus, ils sont prêts à prendre des risques et à apprendre de leurs échecs.

Du rêve à la réalité : créer un jeu vidéo

De nombreux exemples montrent comment des entrepreneurs ont réussi à transformer leur passion pour les jeux vidéo en entreprises prospères. Prenons, par exemple, Toby Fox, le créateur de Undertale. Ce jeu, développé principalement par une seule personne (en trois ans), a connu un succès mondial et est devenu un phénomène culturel. Grâce à sa créativité et à sa capacité à raconter des histoires uniques, Toby Fox a construit un jeu qui a captivé les joueurs de tous âges.

undertale jeu video oclock

Le développement d’Undertale, presque entièrement assuré par Toby Fox, s’étend sur près de trois ans.

Un autre exemple est Mojang, le studio derrière la réussite de Minecraft. Ce jeu a commencé comme un projet indépendant puis est devenu le jeu les plus vendus de tous les temps (avec 300 millions d’exemplaires cumulés en 2023). Mojang a été fondé par Markus Persson, qui a utilisé ses compétences en programmation et son esprit entrepreneurial pour créer une entreprise qui a finalement été rachetée par Microsoft en 2014 pour 2,5 milliards de dollars.

Ces exemples montrent que le succès dans l’industrie du jeu vidéo est possible pour ceux qui sont prêts à investir du temps, de la créativité et de l’énergie dans leurs projets.

Et donc… comment démarrer la création d’un jeu vidéo ?

Dans un précédent article, nous avons recensé le TOP 8 des métiers du jeu vidéo. Cependant, si vous êtes intéressé(e) par l’idée de devenir un entrepreneur dans l’industrie du jeu vidéo, voici quelques étapes à suivre pour vous lancer :

Apprenez les bases : commencez par apprendre les langages de programmation et exercez-vous avec les outils no-code couramment utilisés dans la création de jeu. Rejoignez des communautés en ligne, suivez des cours, et pratiquez autant que possible.

Créez des projets personnels : même de petits projets peuvent vous aider à acquérir de l’expérience et à bâtir un portfolio. Les game jams – des hackathons dédiés aux jeux vidéo – sont d’excellentes occasions de développer vos compétences et de rencontrer d’autres développeurs.

Le réseautage : les réseaux personnels sont essentiels dans le monde de l’entrepreneuriat. Participez à des conférences, rejoignez des forums de développement de jeux, et connectez-vous avec des professionnels de l’industrie.

Concevez une stratégie entrepreneuriale : si vous avez un projet de jeu, pensez à la manière dont vous pouvez le commercialiser. Créez un business plan, identifiez votre public cible, et réfléchissez à la façon dont vous allez monétiser votre jeu.

Soyez prêt à apprendre et à vous adapter : le monde du jeu vidéo évolue rapidement. Les entrepreneurs qui réussissent sont ceux qui peuvent s’adapter aux nouvelles tendances et qui sont prêts à apprendre de leurs erreurs.

Vous l’aurez compris, le potentiel entrepreneurial dans l’industrie du jeu vidéo est illimité, surtout si vous vous orientez vers les studios indépendants. Avec de tels enjeux financiers, la densité capitalistique nécessaire pour produire des jeux AAA est hors de portée de l’individu isolé (environ 150 millions d’euros avec 400 à 500 personnes – dont 75% pour le marketing – comme l’explique l’excellent article de New game plus). Mais si vous avez la passion, la détermination et les compétences nécessaires, vous pouvez transformer vos rêves en réalité et créer des jeux qui inspirent et divertissent des millions de personnes. Alors, mettez-vous au travail, laissez libre cours à votre créativité, et préparez-vous à conquérir le monde du jeu vidéo ! Vous êtes libre au mois de juillet ? Notre summer camp création de jeu vidéo est fait pour vous 😉