Ces mots qu’on ne doit plus utiliser dans la tech en 2023

2023-02-23
Ces mots qu’on ne doit plus utiliser dans la tech en 2023

Venez surfer sur ce bon vieux Web 2.0 digital, on va crypter notre librairie fullstack !

🏄 Surfer

Entendre “Je vais surfer sur le net” en 2023, ce n’est plus possible.

🤓 Mais d’où provient cette expression ?

Quand on consulte le web, on suit des hyperliens de page en page, comme un surfer le ferait avec des vagues.

🚫 Pourquoi bannir définitivement ce mot de son langage ?

Si utiliser le mot “surfer” à la machine à café faisait de vous quelqu’un de “cool” dans les années 90’, l’employer en 2023 vous ferait davantage passer pour quelqu’un qui dit : “djeuns”. Expression utilisée dans le but se rajeunir, qui a instantanément l’effet opposé. Alors, un conseil : évitez.

📚 Librairie

Cette année, il est grand temps de faire un choix.

🇬🇧 Vous voulez vous la jouer anglophone ?

Vous pouvez dire : “Library”.

🇫🇷 Vous voulez franciser le mot ?

Pas de souci, vous pouvez employer le mot : “bibliothèque”. C’est sa traduction exacte, et c’est assez cohérent, puisqu’une “Library” fonctionne exactement comme une bibliothèque, où le développeur web va pouvoir y piocher différents ouvrages, en fonction de ses besoins.

Mais par pitié, arrêtez de dire : “Librairie”. On le lit encore bien trop souvent, et nos yeux brûlent encore…

👉 Digital

On va mettre le doigt sur quelque chose d’important là…

🤓 Définition :

Digital :

Qui appartient, se rapporte aux doigts.

Le Robert 

🇬🇧🇫🇷 Traduction  :

Traduction du mot digital

🤔 Déduction :

Arrêtez de dire que vous faites un “métier digital”, à moins que ce soit pour enjoliver le fait que vous vous tournez les pouces toute la journée, dans ce cas, c’est plutôt bien joué ! 👏

🔒 Crypter

Personne ne va “crypter” quoi que ce soit, “chiffrer” par contre, c’est jouable…

🤓 Elle provient d’où cette erreur ?

Le terme « crypter«  provient du grec ancien « kruptos », qui voulait dire : « caché ». Mais depuis, pas mal d’années et de civilisations sont passées, et l’ANSSI a qualifié ce mot comme étant « incorrect » dans le secteur du numérique. Pourquoi ? Parce que sa terminologie reviendrait à chiffrer un fichier, sans pouvoir le déchiffrer par la suite : ce qui est à l’opposé du but de notre démarche. Du coup, utilisez plutôt le mot : « chiffrer ».

📈 web 2.0

Remontez aussi loin que vous voulez… le terme “web 2.0” était très certainement déjà dépassé. Mais au-delà d’un souci de “tendance”, il y a un grand manque de sens.

🤓 Pourquoi avoir eu l’idée de dire ça ?

Quand le web s’est popularisé, et qu’il est devenu de plus en plus dynamique, avec la possibilité d’avoir des applications davantage sociales qu’uniquement orientées “travail”, certains ont pu voir ça comme une nouvelle version. D’où l’idée du “2.0”. Aujourd’hui, il y en a qui parlent même de “Web3”, avec les technologies qui utilisent la blockchain, par exemple.

🚫 Pourquoi ne plus employer ce mot ?

Tout simplement parce qu’il n’y a pas de réelle mise à jour du web. Il est en perpétuelle évolution. Si on devait compter chacune de ses avancées, on serait à la version : Web.9876535665432… Ce qui est beaucoup moins stylé à placer dans une conversation.

📋 Fullstack

Et si on arrêtait de l’employer à tout bout de champ ?

🔎 Un souci d’interprétation…

Entre un “développeur Fullstack” et un “langage Fullstack”, la ligne peut paraître très fine pour certains, ce qui crée pas mal de quiproquos…

🤔 On s’était donc posé la question :

Est-ce que le terme “Fullstack” est encore pertinent dans le développement web ?

Question qu’on a posée à notre communauté. Et l’une des réponses nous a conforté dans l’idée d’arrêter de l’employer :

Twitter Fullstack

🏃 ASAP

Oui, on vous l’accorde, il n’est pas spécifique à la tech celui-là, mais on était obligé de le mettre.

🔎 D’où ça vient ?

Abréviation de : “as soon as possible”. Traduction : aussi vite que possible.

🚫 Pourquoi le bannir définitivement de son langage en 2023 ?

Alors, qu’on garde des mots en anglais dans des phases en français, on peut le concevoir. Qu’on fasse des abréviations pour “gagner du temps”, pourquoi pas. Mais qu’on fasse les deux en même temps, clairement : non.

Bon, après, on s’appelle : “L’École O’clock”, donc quelque part, on n’a aucune leçon à donner…Sur ce, on se retrouve ASAP pour d’autres news les djeuns ! ✌️