Les blagues de développeur #1

Communauté
20 septembre 2019
Entre deux supplications face à un challenge corsé, nos étudiants ont quand même le temps et l’énergie de faire quelques plaisanteries. Certaines sont bien trouvées, d’autres plus douteuses et quelques-unes donnent envie de s’enfiler un jerricane de Xanax pour les oublier. En tout cas, elles ont toutes le mérite de nous faire réviser certains termes techniques.
C’est parti pour cette première compilation de BDD
(Blagues de Dev) !

1 – On commence fort

blague de développeur

* paradigme : on parle de « paradigme de programmation » quand on respecte certaines règles précises dans tout un programme. C’est un peu des lois générales qui régissent la façon de coder.

On rigole, on rigole mais on déconne pas avec le code.

2 – La blague champêtre

balise html

*<pre> : c’est une balise HTML utilisée pour représenter du texte « préformaté », qui sera affiché tel quel dans le navigateur, sans que celui-ci cherche à le mettre en forme de lui-même.

Voilà… Sinon, on vous promet que c’est fun le développement web.

3 – Et là, on est très très content

blague de dev

*Commit : c’est une version d’un morceau de code. Ça peut aussi être la modification d’un code existant. Une nouvelle mouture.

Retenez-bien ce mot parce que des blagues avec « commit », on en a un paquet.

4 – La neige, on l’enlève et elle revient. Toujours.

blague css

* Background-color : c’est une propriété utilisée en CSS permettant de définir la couleur de fond d’un élément.

Pour reprendre la blague de Maxime, on est donc ici sur un paradigme blanc…
OK, on sort.

5 – Pour les cinéphiles

breakpoint

*Breakpoint : c’est une sorte de repère à partir duquel on va décider de changer un affichage. Par exemple, « À partir de 720 pixels, on va afficher ce bouton ».

Rien à voir avec Keanu Reeves, donc.

6 – Les joies du télétravail

télétravail

Pas vraiment une blague de dev mais ça nous a tellement fait rire que l’on était obligé de la partager.

7 – 🚪🏃‍♂️

blague développeur web

*Apache : c’est un serveur HTTP, c’est-à-dire un logiciel permettant de traiter des requêtes et notamment de renvoyer des pages web au navigateur.

Mais au-delà de ça, on tenait à vous rassurer sur une chose : l’auteur de cette blague parfaitement indigente est activement recherchée pour son crime et sera sévèrement châtié.

Voilà pour cette première compilation des BDD. Si vous avez une petite galéjade « codistique » à nous faire parvenir, écrivez-la en commentaire ! Et pour le reste, les blagues, c’est comme cet article, ça doit être partagé !
O’clock, l’école de développement web nouvelle génération