Les blagues de développeur #2

2021-03-30
blagues de dev 2

Vous l’attendiez avec impatience, la voilà ! Malgré une année 2020 particulièrement mouvementée, nos étudiants ont réussi à trouver la force de nous concocter leurs meilleures (et pires) boutades de l’histoire du codage. Bienvenue à cette deuxième, et très demandée, compilation des BDD (Blagues de Dev) !

1 – À défaut de fest-noz…

attribut de dana

* attribut : c’est une information qu’on ajoute à un élément html pour le configurer.

Pour trouver l’inspiration, ce développeur a dû se perdre loin, très loin dans YouTube…

2 – Ferme la porte…

pookie

* Sass : c’est un langage qui permet de créer du code CSS, tout en facilitant l’écriture et en donnant un code réutilisable.

Rien à voir avec Aya mais on aime la réf’.

3 – C’est culotté, ça !

string

* chaîne de caractères(string en english) : c’est une suite ordonnée de caractères. (un morceau de texte quoi !) La chaîne de caractères est présente dans tous les langages informatiques. 

Chez O’clock, on est plutôt en combinaison licorne et pilou-pilou, mais un string, c’est pas mal aussi !

4 – La twittosphère

sshons

* SSH (Secure Shell) : on parle ici d’un programme qui est aussi un protocole de communication sécurisée. On peut par exemple, en SSH, se connecter à une machine à distance et transférer des fichiers.

Il vaut mieux l’utiliser pour éviter de se faire voler nos données par ces maudits reptiliens.  Des adeptes de Twitter ici ? #NousSachons

5 – La blague qui fait peur

json

* JSON (JavaScript Object Notation) : c’est un format de données très proche de JavaScript qui permet de structurer des informations.

Alors, en principe, pas de panique pour l’utiliser un vendredi 13, mais si vos donnés se retrouvent écrasés, on y est pour rien…

6 – Le mec en boucle

boucle

* boucle while : Une boucle, c’est faire des répétitions. Pour stopper la répétition dans le code, on a une « condition de sortie ». Souvent la condition, c’est qu’une variable (souvent appelé index) arrive à une certaine valeur. Tant qu’on n’est pas arrivé à cette valeur, la boucle continue.

On attend toujours que quelqu’un le sorte de sa boucle pour nous raconter la chute.C’est la fin de cette deuxième compilation des BDD ! On ne vous conseille pas de sortir ces blagues lors d’un rendez-vous amoureux, sauf si c’est aussi un(e) dev. Mais quoi qu’il en soit, on est hyper contents de voir que vous redoublez d’inventivité et d’enthousiasme. Alors s’il vous reste des petites blagues sous le capot, partagez-les avec nous !