Un cyber Pearl Harbor est-il possible ? (25/06/2024 à 18h) : inscrivez-vous !

Retour sur l’expérience de l’alternance avec IPANOVA.

2022-05-05
Retour sur l’expérience de l’alternance avec IPANOVA
 Entre les enjeux d’une entreprise, l’intégration d’un alternant, le recrutement, ou encore les conseils de Marie, Directrice Conseil de chez IPANOVA ; on a fait le point sur pas mal de sujets importants concernant l’alternance. 

Bonjour Marie ! Comme dans nos coutumes : commençons par les présentations. 👋

Bonjour !

Alors, IPANOVA, c’est une entreprise de services du numérique située à Blagnac, au nord de Toulouse.

On accompagne nos clients dans la transformation numérique au travers de trois pôles d’expertises :

1 : La mise en place et maintenance de logiciels ERP : un ERP, c’est une solution de gestion qui couvre la majorité des processus d’une entreprise.

2 : La valorisation de la data : ce qu’on appelle aussi “Business Intelligence”, pour mettre en place des tableaux de bord et des outils de pilotage pour les décideurs.

3 : La digitalisation : tout ce qui est lié aux technologies web, c’est le pôle dont je m’occupe !

Nous faisons à la fois de la création de sites internet et E-commerce, mais aussi du développement d’applications sur-mesure et d’API.

Ces 3 pôles nous permettent de couvrir la majorité des besoins d’une entreprise en matière de transformation numérique.

Directrice Conseil IPANOVA
Et on vous présente Marie !

J’enchaîne avec une autre question traditionnelle : c’est quoi les enjeux de votre entreprise ?

IPANOVA n’a cessé de croître depuis sa création, et nous avons la volonté de continuer à grandir.

Nous avons des enjeux sur l’enrichissement de notre activité bien sûr : nous proposons une offre sur-mesure à nos clients, nous n’arrivons pas avec une solution sur étagère. Cela implique une variété de profils, et de fortes synergies dans nos expertises, pour proposer la solution la plus adaptée à leurs besoins.

Nous avons aussi un fort enjeu sur le plan humain, notamment par rapport à notre organisation : elle bouge pour s’adapter à notre taille, et nous devons préserver l’âme et les valeurs d’IPANOVA dans le changement. C’est l’opportunité pour tous les collaborateurs de s’inscrire dans le mouvement, et de contribuer à notre évolution.

Je suis moi-même passée par le cycle de l’alternance et je sais que c’est vraiment une relation porteuse : gagnant-gagnant.

Et pourquoi avoir choisi un alternant plutôt qu’un développeur plus “aguerri” ?

Nous avons déjà des personnes aguerries dans l’équipe, qui n’ont pas le même rôle, et je tiens à intégrer 1 à 2 alternants par an. Je suis moi-même passée par le cycle de l’alternance et je sais que c’est vraiment une relation porteuse, gagnant-gagnant. En tant qu’entreprise, c’est toujours valorisant de faire grandir des juniors et de former la prochaine génération !

Avant d’accueillir un alternant, je vais m’assurer qu’on ait la capacité humaine de l’encadrer, et de le faire grandir avec des sujets intéressants par rapport à sa formation.

Le côté “avantage financier” fait souvent pencher la balance vers l’alternance pour les entreprises, ça a joué un rôle important dans votre choix ?

C’est certain qu’avec la crise économique, il y a eu des aides qui ont facilité l’intégration de plus d’alternants. Par exemple, dans mon équipe, j’ai pu avoir deux alternants au lieu d’un. Donc, c’est sûr que c’est avantageux en termes de quantité, mais ce n’est pas le premier enjeu pour nous : avant d’accueillir un alternant, je vais m’assurer qu’on ait la capacité humaine de l’encadrer, et de le faire grandir avec des sujets intéressants par rapport à sa formation.

On accorde une grande importance à l’accompagnement et au suivi dans notre entreprise.

D’ailleurs, qui encadre Yann (alternant O’clock) ?

l’alternance
Maintenant, on vous présente Yann, même si vous l’avez déjà vu : c’est lui qui fait la couverture.

Yann est intégré au sein de mon équipe. Nous sommes organisés en Agile, l’équipe est donc assez autonome. Il y a un responsable technique qui leade et encadre de manière opérationnelle, sur les choix de solutions, veille à la qualité des livrables et forme les juniors.

De mon côté, j’encadre Yann davantage d’un point de vue “RH”. Tous les mois, nous faisons un point ensemble, sur ses activités, ses objectifs, son ressenti. On accorde une grande importance à l’accompagnement et au suivi collaborateur dans notre entreprise.


On confirme, on a eu de super retours de la part de Yann au niveau de votre accompagnement ! 


IPANOVA a été créée par des consultants, c’est ce qui nous apporte cette vision de proximité des collaborateurs. Il n’y a pas de “purs managers” chez IPANOVA, nous venons tous du terrain, donc nous avons vraiment une approche très pragmatique et très humaine de la relation avec les équipes.

Et comment s’est passée son intégration dans l’équipe ?

Ça s’est très bien passé, Yann a une personnalité très ouverte, c’est quelqu’un de sociable et de sympathique, il n’a eu aucun problème à s’intégrer. Il a directement été très présent dans l’entreprise, c’est quelqu’un qui s’implique beaucoup dans les différents sujets, qui est curieux, ça facilite énormément les choses. Et pour favoriser son intégration, on l’a invité à participer à différents évènements, aux jeux de société le midi, à nos soirées d’entreprise… Par ailleurs, on permet à tous les collaborateurs, y compris nos alternants, d’être intégrés à des sujets d’entreprise qui ne concernent pas directement leurs missions du quotidien. C’est une occasion supplémentaire de bien s’ancrer dans l’entreprise.

Quand on lui confie un sujet, il peut le suivre du début à la fin, il n’y a pas de perte de vue pendant plusieurs mois.

Vous parliez du fait qu’il soit très présent, je fais une pirouette : notre rythme d’alternance vous convient ?

C’est parfait ! Pour l’intégrer à nos projets, c’est beaucoup plus facile en termes de pilotage, car il a une présence régulière. Quand on lui confie un sujet, il peut le suivre du début à la fin, il n’y a pas de perte de vue pendant plusieurs mois. C’est vraiment un mode d’alternance adapté à notre fonctionnement. Surtout pour notre équipe, c’est important d’avoir une personne qui intervient à tous les sprints !

La première chose qui m’a plu chez Yann, c’est son parcours, sa reconversion. Et ensuite, son histoire. J’ai été curieuse, il a su me donner envie d’en savoir plus.

Ah, mais au fait, pourquoi avoir choisi Yann ?

Quand j’ai lancé la campagne de recrutement en alternance, j’ai été en contact avec énormément d’alternants et la première chose qui m’a plu chez Yann, c’est son parcours, sa reconversion. Et ensuite, son histoire. J’ai été curieuse, il a su me donner envie d’en savoir plus. Après, il y a eu l’entretien téléphonique, le contact a directement été très bon, j’ai senti qu’il y avait quelque chose qui se passait : il s’exprimait très bien, il avait une vision claire de ce qu’il voulait, et surtout il a su me montrer sa motivation. De fil en aiguille, nous avons avancé ensemble : il est venu faire l’entretien dans les locaux, il a rencontré nos dirigeants et ça s’est bien passé. Sa personnalité et ses valeurs correspondaient à nos attentes. Je suis très contente de son intégration, c’est vraiment une bonne recrue !

l’expérience de l’alternance

Et par rapport à son niveau : vous trouvez qu’il évolue bien ?

Yann a énormément progressé, oui. Au début, il a été nécessaire de beaucoup le former, pour l’initier à du DevOps. Ce n’était pas le plus évident comme premier sujet, mais c’est quelqu’un qui n’hésite pas à prendre un problème à bras le corps, qui va tout donner pour le résoudre. Ensuite, nous l’avons intégré sur des sujets de développement fullstack, où il continue à progresser. Il interagit bien avec l’équipe, donc forcément, il progresse autant sur le plan technique que sur des compétences un peu plus transverses.

Cette expérience vous a donné envie de réitérer l’alternance ?

Oui, bien sûr ! C’est un réel plaisir d’intégrer des apprentis comme Yann, de les faire évoluer, grandir. Et puis, à terme, l’objectif est de les garder en CDI. C’est un excellent moyen d’intégrer des juniors, tout en ayant eu le temps de les former en amont. Alors, oui, nous continuerons à intégrer des alternants dans nos équipes.

Nous prenons soin de leur apprentissage, il y a de vrais pédagogues dans nos équipes.

Maintenant qu’on sait qu’on peut vous envoyer nos futurs alternants : pourquoi est-ce qu’ils devraient postuler chez IPANOVA ?

Déjà, pour l’aspect humain nous avons une approche du collaborateur et de son bien-être qui, je pense, fait une grande différence. Les alternants sont suivis et considérés de la même manière que les employés en CDI.

Ensuite, en termes d’alternance : il y a une grande diversité des métiers que l’apprenti peut découvrir au cours de son cursus avec nous. L’informatique, c’est tellement vaste qu’un jeune n’a pas toujours les idées claires sur les différents métiers qui existent. Chez IPANOVA, nous impliquons l’alternant sur des sujets variés, ça peut l’aider à préciser davantage son projet professionnel. Et ça, je pense que c’est important.

Le dernier point : la formation. Les alternants sont réellement intégrés dans nos équipes. Nous prenons soin de leur apprentissage, il y a de vrais pédagogues dans nos équipes.

Pour ma part, je ne juge pas spécialement les compétences techniques. L’alternant est là pour les acquérir.

Et s’ils veulent postuler, vous n’auriez pas un p’tit conseil à leur filer pour réussir l’entretien ?

Je dirais qu’ils doivent vraiment faire attention à la manière avec laquelle ils présentent leur histoire et leur projet professionnel. Pour ma part, je ne juge pas spécialement les compétences techniques. L’alternant est là pour les acquérir. Par contre, j’accorde énormément d’importance à la cohérence de leur projet professionnel et à la motivation qu’ils laissent transparaître.

Ça nous prend du temps de former des alternants, donc j’ai besoin d’être rassurée sur le fait que l’alternant va être sérieux et ouvert à la critique, car il y en aura forcément pour le tirer vers le haut. Donc, je cherche des alternants qui soient réellement prêts à apprendre, à accepter la nouveauté, la difficulté et le challenge, parce qu’en informatique, c’est notre quotidien.

Le mot de la fin ? On vous laisse dire absolument tout ce que vous voulez…

Je terminerai en parlant de votre formation. Yann est le premier alternant de l’École O’clock que l’on intègre chez IPANOVA, et ce que j’apprécie par-dessus tout, c’est le suivi qu’il y a de la part de votre école : c’est carré. Recevoir un apprenant qui vient d’une école à distance peut être un frein, mais chez vous, c’est complètement différent : il y a un cadre que je trouve très rassurant en tant que maître d’apprentissage. Et puis, surtout, il y a une bonne corrélation entre vos cours et les missions que je donne à Yann. Souvent quand on discute, il va me dire :

Ah, bah oui, on vient justement d’aborder le Test unitaire !

Et moi, vu que c’est un des sujets qui arrive sur une mission, ça me fait plaisir de voir que votre formation est vraiment pertinente par rapport à notre activité.

Ce n’est que le début d’une longue histoire entre IPANOVA et O’clock…