La formation WordPress : clap de fin.

2022-09-01
Formation-WordPress-oclock

 

Depuis plusieurs années maintenant, nous proposons dans nos formations la possibilité pour nos apprenants de se spécialiser dans diverses technologies, comme Symfony ou encore React. Dans ces spécialisations, il y avait également la possibilité de choisir WordPress. Mais aujourd’hui, nous avons décidé de mettre fin à celle-ci. Explications.

Déjà, c’est quoi WordPress ? Juste au cas où…

WordPress, c’est un outil qui te permet de publier du contenu très facilement ; on appelle ça un CMS (Système de gestion de contenu). Et ce qui est bien avec WordPress, c’est que son interface d’administration est prête à l’emploi ; tout est déjà en place, il ne te reste plus qu’à créer. Le développeur web qui utilise ce CMS peut alors se concentrer sur d’autres tâches comme ; réaliser la version mobile du site web, ou encore intégrer des maquettes graphiques. Bref, c’est vraiment l’outil idéal pour créer des sites éditoriaux : site vitrine, blog, site d’infos…

Tu connais le point commun entre  “The Walt Disney Company”, “Vogue” et “La Maison Blanche” ? Tous leurs sites ont été développés avec WordPress.

Là, tu es en train de te dire :

Mais ça a l’air génial ! Pourquoi arrêter cette spécialisation ?

Toi.

WordPress, le plus utilisé, et le plus critiqué

Même si une très grande partie du web est développée avec WordPress, aussi paradoxal que cela puisse être, il est détesté et dénigré par bien des développeurs. Souvenez-vous, pour ceux qui nous lisent depuis longtemps, on avait même écrit un article sur ce sujet, intitulé : WordPress, c’est caca ? Titre inspiré par un grand nombre de commentaires qu’on a pu lire sur le web, comme celui-ci, en plus poli, mais dans le même style :

wordpress

Est-ce pour cela que l’on a arrêté cette spécialisation ? Bien sûr que non. Si l’on devait s’arrêter à chaque critique que l’on voit, on n’aurait pas fait de formation WordPress, ni le format téléprésentiel, ni même O’clock d’ailleurs. On croit en WordPress, et on continuera de le défendre bec et ongle, comme on l’a fait dans l’article “WordPress, c’est caca ?”, publié en 2019.

Et pourquoi est-il autant détesté ?

Certains développeurs aiment décrédibiliser WordPress, parce que c’est un “outil clé en main” qui peut remplacer une bonne partie du travail manuel qu’ils effectuent. Pour eux, coder, c’est l’objectif, alors que non ; on code pour obtenir un bénéfice (outil, site, app’…). Et si l’on a la possibilité de gagner du temps, pourquoi s’en priver ? Le but ultime d’un dev, c’est de trouver les solutions les plus efficaces, pour gagner un maximum de temps, pas de coder “from scratch”, uniquement pour la beauté du geste.

Tu reprocherais à un agriculteur d’utiliser une moissonneuse-batteuse pour faire ses semis toi ? Sous prétexte que “c’est possible de le faire à la main”… C’est idiot. Le but d’un agriculteur, c’est de cultiver, et ses moyens évoluent au fur et à mesure que la technologie progresse. C’est pareil pour le dev.

Mais, pourquoi on a arrêté de proposer cette spécialisation alors ?

Un désintérêt de nos apprenants

Au fil des promos, nos apprenants semblaient montrer moins d’intérêt envers la spécialisation WordPress. On ne saurait pas te dire avec certitude à quoi c’est dû, mais si ça ne les intéresse plus, à quoi bon perdurer dans ce sens…

Un catalogue de formations à clarifier.

Comme on te l’a expliqué plus haut ; WordPress, c’est un CMS. Et ce qu’il y a de bien avec ça, c’est que l’on peut gérer à la fois le front-end (la partie visible par l’utilisateur d’un site web) et le back-end (la partie cachée). Mais, le problème là-dedans, pour nos formations, c’est que ça pouvait donner à nos apprenants une impression de “Fullstack”. Comme on l’a expliqué dans l’article : Fullstack : pourquoi on n’utilisera bientôt plus ce terme dans nos formations ? on souhaitait clarifier les métiers auxquels on forme : Développeur Frontend, en choisissant la spécialisation React, ou Développeur Backend, en choisissant la spécialisation Symfony, par exemple. Or, la spécialisation WordPress se trouvait un peu entre les deux, ce qui pouvait brouiller le message.

Ce n’est pas la fin de WordPress

On ne compte pas ne plus enseigner du tout WordPress pour autant, on va simplement le faire différemment. Comme on le disait plus haut, ce CMS reste un incontournable dans le web, et ce serait fou de l’écarter de nos programmes. C’est pourquoi nous travaillons actuellement à en faire plusieurs formations, plus condensées, destinées aux développeurs expérimentés. Ces formations feront partie de notre catalogue pour les pros, que tu peux retrouver ici : catalogue de formations pro.

Ainsi, une fois que tu auras acquis les compétences nécessaires pour devenir un développeur aguerri, tu pourras monter rapidement en compétences sur des sujets bien précis, avec des formations courtes, de quelques jours.