Anatole, 15 ans et futur développeur !

Communauté
23 janvier 2017
C’est précisément ce qui est magistral avec O’clock. Une multiplicité de profils divers, qui se réunit pour emprunter le même chemin. On continue à vous dérouler notre promotion Big Bang, avec en tête d’affiche : Anatole, un garçon aussi jeune que déterminé.

Salut Anatole, tu es le petit jeunot de la formation, est-ce que tu peux te présenter ?

Bah, je m’appelle Anatole 😅. J’ai 15 ans, bientôt 16. Je suis en troisième. En tout cas, je l’étais avant de m’inscrire à O’clock et je fais partie de la promotion Big Bang !

Quitter le collège ? Tu t’es échappé avec le cartable sous le bras ?

Non ! J’ai demandé une autorisation au principal de mon établissement pour quitter le collège avant la fin de l’année. Et le principal a accepté ma demande ! Du coup, me voilà.

Tu peux m’en dire un peu plus sur ta scolarité ? Si tu as quitté le collège aussi tôt c’est que tu ne dois pas être un grand amoureux de l’école 🎓💔

En fait, j’ai redoublé ma troisième. A la base, je m’étais inscrit dans plusieurs lycées qui proposaient de l’informatique. Mais ils n’ont pas retenu mon dossier. Du coup, j’ai préféré redoubler pour tenter ma chance l’année d’après, que d’aller dans un lycée pour suivre un programme qui ne m’intéressait pas.

Et quand j’ai vu votre formation, j’ai tout de suite aimé ce que vous proposiez et j’ai demandé à mes parents et au principal pour interrompre mon année au collège et rejoindre O’clock.

J’aime beaucoup développer parce que c’est créatif.

Tu as donc 15 ans, et tu sais déjà que tu veux être développeur ! D’où te vient cette passion ?

Je ne sais pas. J’ai découvert ça il y a 3-4 ans et j’ai commencé à apprendre tout seul sur des sites comme OpenClassroom. Pendant ma première année de troisième, je cherchais un stage et j’avais contacté une agence web qui ne voulait plus prendre de stagiaires parce qu’ils ne savaient pas coder. Je leur ai montré les petits sites que j’avais fait. Du coup, ils ont été convaincu. J’ai fait plusieurs sites internet avec cette agence : site vitrine et même des e-commerces.

En fait, j’aime beaucoup développer parce que c’est créatif. J’ai l’impression de pouvoir faire ce que je veux. Et depuis que j’ai découvert le code, je ne veux faire que ça !

Comment ont réagit tes parents quand tu leur as annoncé que tu voulais quitter le collège pour faire O’clock ? C’était compliqué pour les convaincre ?

Pas du tout. Ma mère sait que j’adore ça. Elle me voit toujours sur l’ordi quand je rentre de l’école, donc ça ne l’a pas étonné. Elle est contente que je sois enfin épanoui parce qu’elle sait qu’avec le collège c’est compliqué. Là, j’ai enfin trouvé ce que j’aime et un domaine où je suis bon. Du coup, elle a téléphoné à l’équipe O’clock et elle a accepté que je rejoigne la rentrée du 9 janvier.

Voilà maintenant deux semaines que tu as commencé la formation O’clock au sein de la promotion Big Bang. Quel petit bilan tires-tu de ces 15 premiers jours ?

Ça me plait beaucoup ! Je trouve que les cours sont très bien pensés. J’aime beaucoup les formateurs et l’ambiance de travail.

J’ai commencé à apprendre le développement web tout seul, et je trouve ça beaucoup mieux d’être accompagné comme je le suis aujourd’hui. Là, si j’ai un souci ou si quelqu’un de la classe a un souci, il y a un formateur ou même un autre étudiant pour venir l’aider.

Au collège, ce sont les autres qui venaient me voir pour m’aider. Chez O’clock c’est le contraire : je viens donner un coup de main aux camarades !

Du coup, au niveau de la complexité, du rythme, tu arrives à t’en sortir ?

Pour l’instant, ça va parce que je connaissais déjà un peu ce que l’on aborde en ce moment. Mais ça va changer quand on va commencer la troisième semaine et le PHP. Mais ça reste intensif. On travaille beaucoup, on n’arrête pas et après le cours, on a toujours un challenge lancé par les formateurs. Mais pour le moment je m’en sors.

Tu disais que les étudiants venaient en aide aux autres. C’est ton cas ? Tu voles aussi au secours de ceux qui ont un peu plus de mal ?

Ouais… Ça me fait bizarre d’ailleurs parce qu’au collège, ce sont les autres qui venaient me voir pour m’aider. Là c’est le contraire. Je viens en aide aux camarades qui sont plus vieux que moi. Ça fait bizarre mais c’est sympa ; je me sens utile ! 😀

Tu fais bien d’en parler. Quand tu as su que ta candidature O’clock était acceptée, tu n’as pas eu peur du décalage de génération entre toi et le reste de la classe ?

Pas vraiment. Je ne me suis pas posé la question. Mais de manière générale, je préfère être avec des adultes qui comprennent les choses et qui peuvent me les expliquer.

Et le télétravail ?

J’aime bien le télétravail parce que je ne perds pas de temps. Avant, je me levais le matin, j’allais en cours et quand je rentrais : ma vraie journée commençait quand je me mettais sur mon PC. Mais je n’avais que la soirée vu que je devais me coucher tôt pour aller en cours le lendemain.

Avec O’clock, je me lève le matin et je travaille tout de suite. Et évidemment, c’est aussi parce que l’on fait du code. De l’histoire-géo en télétravail, je ne sais pas si ça me plairait ! 🙃

Et pour la suite ? Que vas-tu faire après la formation ?

Si je me sens techniquement capable, j’aimerais bien travailler. Mais à 16 ans, je ne sais pas si on me prendra au sérieux. Pourquoi pas refaire une autre formation pour me spécialiser dans un langage spécifique. En tout cas, je n’ai pas trop envie de reprendre l’école classique. J’ai trouvé ma voie maintenant.

Yep ! Et on va tout faire pour que tu puisses aller au bout de tes ambitions ✊

5 mois pour devenir développeur, 5 minutes pour s’inscrire

Vous êtes dispos ?

Nos formations démarrent :
Promotion en alternance
Promotion en alternance
Été 2019date dévoilée bientôt

O’clock vous propose une aventure de 5 mois, soit plus de 700h de formation, avec comme cerise sur le gâteau le diplôme Développeur Web et Web Mobile niveau III (bac+2).

La formation peut être financée grâce à de nombreux dispositifs : CPF, CIF, AIF de Pôle Emploi, fonds d'assurance formation, régions, etc. Les coûts de la formation sont de 6 000 euros, et peuvent être pris en charge partiellement ou intégralement sur étude de votre dossier.

Si aucun financement n'est possible pour vous, nous avons une solution : #LaFauteAOclock, où vous ne paierez que si vous trouvez un bon job !

Pour faire le point sur votre situation, savoir si vous êtes fait pour notre formation et étudier vos possibilités de financement, contactez la team O’clock.