Notre Mojo

Mindset
5 octobre 2016
Ceci est notre premier article. Le tout premier. Et comme tout premier article, nous nous sommes longtemps demandés sur quoi il allait porter. Qu’est-ce qu’il faudrait faire pour qu’il soit lu ? Qu’est-ce qui fait d’un premier article, un bon article ?

La problématique est même beaucoup plus large que ça. Le point crucial n’étant pas d’écrire un bon article mais d’en produire un suffisamment pertinent pour vous donner envie de le partager. Oui, c’est machiavélique.

Alors, on a réfléchi. Et on s’est dit tout de suite qu’il fallait entrer dans le vif du sujet. La première idée étant de présenter les quelques étudiants qui nous ont rejoint pour la session de formation du 9 janvier prochain et par le biais de ces portraits extrêmement léchés, vous donner envie de vous inscrire. Que c’est démoniaque 😈 Et puis non, on a renoncé. Évidemment, les présentations viendront, soyez-en sûrs. Vous verrez très prochainement la bouille de celles et ceux qui ont fait le choix de devenir développeur web avec O’clock. Mais ce n’est pas encore le moment.

Autre possibilité, se fendre d’une saillie drolatique comme nous aimons tant le faire depuis que nous avons mis le pied sur Internet. Un peu comme pour dire « Vous avez vu, nous sommes une startup drôle, aimez-nous s’il vous plait ! ». On ne vous cache pas que nous étions tentés. C’est un péché dont nous nous rendons coupables assez souvent et puis ça tombe bien, des blagues pourries, on en a plein la besace ! Mais vous reconnaîtrez que ça manque peut-être de panache pour annoncer en grande pompe l’ouverture de notre blog. On réserve nos galéjades pour nos newsletters.

Non. Rien de tout ça ne mérite d’être le point de départ. On a réfléchi une nouvelle fois, et puis, une idée toute bête nous est venue. Comment pouvons-nous plaisanter, ou présenter nos étudiants sans nous présenter ? Maintenant que nous avons un blog, nous avons désormais le temps et l’espace pour nous répandre en autant de lignes et de caractères que nos pauvres petits doigts peuvent le permettre.

Alors, on a pris le parti de la jouer très ennuyeux. Oui, nous avons bien réfléchi. Avant de parler développement web, de parler de nos actus, de ce qu’a mangé l’équipe le midi. En bref, de tout ce qui compose le blog d’une startup en temps normal, nous voulions démarrer avec ce pourquoi nous existons. Nous voulions vous apporter notre vision. On a appelé cet article : notre mojo. On aurait pu l’appeler notre philosophie quoi qu’un peu pompeux, ou notre « manifesto » terme à la mode et que personne ne comprend vraiment. Nous, on l’a appelé notre Mojo. Parce que c’est notre article, et que l’on fait ce que l’on veut. Premièrement. Et surtout que c’est un mot assez court qui se pose totalement en rupture de cette introduction incroyablement longue.

En d’autres termes et pour conclure cette intro, nous voulions expliquer pourquoi nous avons créé O’clock. Pourquoi, et surtout pour qui : l’étudiant. ✊💪🎓


Il est le moteur de toute cette aventure, il est le commencement et la finalité. Tout notre travail est axé sur lui. Tout est pensé pour sa réussite. Tout est réfléchi pour ses accomplissements, tout est établi pour son épanouissement. Pour lui, nous voulions une école qui réunisse toutes les dispositions pour un apprentissage fructueux. Nous voulions qu’il puisse se sentir à l’aise, relâché, détendu. Qu’il se connecte avec le sourire et qu’il éteigne son ordi avec l’excitation de recommencer le lendemain. Nous voulions qu’il choisisse son environnement de travail et qu’il maîtrise sa journée. Nous voulions qu’il soit libéré de toutes contraintes de transports, de bouchons, de grèves, de turbulences, d’imprévus, de stress. Nous voulions qu’il puisse accéder à la formation de n’importe où. Une école à distance, sans contraintes.

La vision O'clock

On se demande bien ce que fixe la team O’clock

Une école où l’étudiant est choyé et soutenu constamment par les formateurs. Une école qui valorise les exploits de ses étudiants et met leurs échecs en perspective. Une école où les étudiants apprennent de leurs formateurs, et les formateurs évoluent avec leurs étudiants. Une école disponible, à chaque moment de la formation. Une école où la distance décuple la présence.

O’clock est une école avec une conscience, lucide et moderne, en phase avec la réalité du marché du travail. Nous ne voulons pas vendre du rêve ni promettre de former les futurs Steve Jobs ou des Mark Zukerberg. Nous voulons simplement offrir des opportunités à ceux qui veulent les saisir. Notre programme met en lumière les qualités que l’on attend d’un développeur.

Une école qui forme des professionnels, qui forge l’aptitude, qui apporte l’expérience et qui ouvre la route à une carrière sûre et solide. Le goût de l’effort, l’envie de se surpasser, d’évoluer, de s’améliorer, de faire et de parfaire sont inculqués dans chaque ligne de code. Une école qui ne fabrique pas des candidats génériques mais des développeurs qui réussiront. O’clock, c’est tout ça mais pas que ça. Et ce sont justement les prochains articles qui vous aideront à comprendre précisément où nous voulons en venir.

O’clock

Finalement, le code n’est qu’un prétexte. La promesse d’embauche est presque secondaire. Les compétences acquises au cours de cette formation ne sont qu’un bonus. En réalité, tout est excuse pour vivre une expérience. Tout est excuse pour apprendre. Apprendre le métier de développeur web, certes, mais des autres surtout. Tout ceci ne servira qu’à nous faire grandir et à devenir quelqu’un d’autre, au travers d’une aventure. Oh, vous n’aurez pas à user vos chaussures ou arpenter des sillons inconnus. On vous propose tout ça, à domicile.

Et c’est justement pour cela que que O’clock existe : vous prouver que l’on peut aller loin en restant chez soi.

5 mois pour devenir développeur, 5 minutes pour s’inscrire

Vous êtes dispos ?

Nos formations démarrent :
Promotion en alternance
Promotion en alternance
Été 2019date dévoilée bientôt

O’clock vous propose une aventure de 5 mois, soit plus de 700h de formation, avec comme cerise sur le gâteau le diplôme Développeur Web et Web Mobile niveau III (bac+2).

La formation peut être financée grâce à de nombreux dispositifs : CPF, CIF, AIF de Pôle Emploi, fonds d'assurance formation, régions, etc. Les coûts de la formation sont de 6 000 euros, et peuvent être pris en charge partiellement ou intégralement sur étude de votre dossier.

Si aucun financement n'est possible pour vous, nous avons une solution : #LaFauteAOclock, où vous ne paierez que si vous trouvez un bon job !

Pour faire le point sur votre situation, savoir si vous êtes fait pour notre formation et étudier vos possibilités de financement, contactez la team O’clock.