Diplôme : passer le Titre Professionnel Développeur Web et Web Mobile

QuoiDeNeuf
16 avril 2020

Aujourd’hui, on parle Titre Professionnel. Et quand je dis « on », c’est parce qu’on est plusieurs sur le dossier. Un article préparé par Céline, coach TP, avec l’aide de Jean et Loris, formateurs chez O’clock et membres de jurys pour d’autres examens.

Qu’est-ce que le Titre Professionnel ?

On vous prévient, on va de temps en temps employer la contraction TP. Par pure flemme, évidemment.

Après nos formations socle puis la professionnalisation, soit nos formations complètes, nous permettons à nos étudiants de passer le Titre Professionnel Développeur Web et Web Mobile.

C’est un titre de niveau 5 (anciennement III) correspondant à un niveau bac +2. Ce titre est délivré par L’État, très exactement par le Ministère du Travail suite à une session d’examen organisée par nos soins.Il est divisé en deux blocs de compétences. Pour l’obtenir, il faut valider ces deux blocs. Mais vous pouvez également ne valider qu’un bloc de compétences et repasser le bloc manquant plus tard. Donc oui, pour répondre à la question que tu te poses parce que l’on te connaît bien : le Titre Professionnel est reconnu et officiel.

Bien évidemment, le Titre pro – ouais, une autre variation de «Titre Professionnel» et «TP». Va falloir t’accrocher sur cet article – est apprécié par les employeurs et son obtention facilite la recherche de travail. La démarche de passer le Titre pro est avant tout personnelle et propre à chaque individu. Ce diplôme, c’est la concrétisation d’une formation courte et intense : pour certains, c’est le premier diplôme qu’ils obtiennent ; pour d’autres, c’en est un parmi d’autres. Certains ne se sentent pas légitime de décrocher un poste de développeur tant qu’ils ne l’ont pas… Ça vous rappelle quelque chose ? C’est le fameux syndrome de l’imposteur ! Obtenir ce diplôme peut également te permettre de poursuivre ta formation dans des études supérieures en lien avec les métiers du développement web, plutôt chouette, non ?

Le TP en pratique :

L’examen a lieu quelques mois après la fin de la formation. Aujourd’hui, cet examen est en présentiel sur Paris. Il dure 1h30 et est découpé en trois parties :

  • Une présentation orale du projet et du travail

Durée : 35 minutes

  • Un entretien avec des questions techniques pour que le jury valide les compétences

Durée : 40 minutes

  • Un entretien final pour présenter le parcours et le projet professionnel, discuter de l’appétence pour le métier et montrer un savoir-faire professionnel

Durée : 15 minutes

Bien évidemment, le savoir-être est pris en compte dès le début de la présentation, mais c’est souvent lors de l’entretien final que le candidat se révèle !

Dix minutes avant le début de cet examen, le jury se verra remettre les dossiers professionnels et de projets des candidats ainsi que leurs livrets d’évaluation en cours de formation.

Ils font genre sur la photo mais ils étaient tous en stress en fait.

La préparation au TP :

Bien sûr, il ne s’agit pas d’arriver le jour J devant le jury, les mains dans les poches, en touriste. La formation O’clock est intense, la préparation pour le Titre Professionnel l’est tout autant !

Ça commence dès le début de l’Apothéose : le référent méthodologique au Titre pro, également appelé “Coach TP” sera aux côtés de chaque groupe pour distiller les conseils pour bien se préparer au passage du TP.

Cela consiste, entre autres, à préparer les documents de conception du projet, à tenir à jour les journaux de bord personnels et de groupe puis de créer un document de veille technologique et de sécurité !

Le coach TP profitera de la première réunion sur le TP pour répondre aux questions des futurs candidats, en toute bienveillance et dans l’optique de les rassurer le plus possible.

Le coaching

Après l’Apothéose, vient la phase de coaching individuel et en groupe. Les candidats, suite à leurs inscriptions à la session de leur choix, auront des réunions d’informations sur le déroulé de la préparation et aussi sur le déroulé de la journée d’examen. C’est le coaching de groupe, celui dont tout le monde bénéficie automatiquement sans demande et c’est dans cette phase qu’ils auront un planning de préparation et de livrables à rendre.

Ils auront aussi droit, à la demande du candidat auprès du coach, à des relectures de leurs documents à fournir, des entretiens individuels ou des échanges en messagerie privée avec le coach, un prof ou un helper selon leur besoin. Très souvent ils auront aussi droit à des câlins virtuels car la préparation est intense et ça rend tout ça plus supportable !

La liste de ces documents à fournir est longue mais vous pouvez déjà noter qu’il y a au minimum un résumé de cahier des charges, un dossier professionnel et un dossier de projet… Ça en fait de l’écriture !

Là déjà, on sent beaucoup plus le stress.

Nos quelques conseils pour bien préparer son TP :

  • Restez zen. Le jury est bienveillant, il ne va pas vous manger. Si vous êtes préparé comme il se doit, ça se passera bien.
  • Soyez positif ! Penser à l’échec, c’est se conditionner à l’échec !
  • Croyez en vous ! On ne s’en rend pas compte sur le moment mais prenez quelque secondes pour vous rendre compte du chemin parcouru. Alors si vous avez été capable d’entamer une reconversion professionnelle, d’apprendre à coder et de devenir développeur, c’est pas un examen au TP qui va vous filer les miquettes !
  • Remplissez bien vos journaux de bords et document de veille pendant l’apothéose, ils servent beaucoup à l’écriture du dossier de projet
  • Et enfin, éclatez-vous ! Prenez du plaisir à ce que vous faites, ça se sentira !

Le TP, ça représente quoi dans les chiffres ? ?

Vous êtes de plus en plus nombreux à vouloir passer le Titre Professionnel après la formation développeur web. Plus nous formons d’étudiants, plus ils passent le TP, c’est clairement exponentiel tout ça ! Nous faisons tous les deux ou trois mois une session de passage de TP avec entre 45 et 60 candidats.

Nous avons actuellement un taux de réussite de 89% !


C’est qui le jury ?

Chaque candidat se trouve face à deux jurés. Ces deux jurés sont des professionnels du métier ayant les habilitations nécessaires pour faire passer l’examen à nos candidats. Et ils sont en général très sympas.

Pour vous le prouver, on a demandé l’avis de 2 jurés : Loris et Jean. ?‍ ⚖️

L’avis d’un jury de qualité : juré Loris (formateur-développeur) avec l’expertise de juré Jean (lui aussi.)

Il faut vraiment voir le passage du Titre pro comme un échange entre professionnels. Oui, ce n’est pas parce que vous êtes juniors que vous n’êtes pas des professionnels !

L’objectif principal est de vérifier que lorsque vous intégrerez une entreprise, vous aurez le minimum requis en termes de compétences techniques, mais aussi la capacité d’aller chercher les informations qui vous manquent et de communiquer avec vos collaborateurs.

Un membre du jury est un professionnel reconnu du métier qui, en toute bienveillance, va assister à votre présentation puis échanger avec vous sur divers sujets, qu’ils soient techniques ou liés à votre projet professionnel.

Lors de cet entretien, on peut vous demander d’ouvrir un repo, un IDE, des documents de conception afin d’échanger sur des sujets aussi divers que le front, le back, les bases de données, les tests… En lien avec votre projet.

Si un doute se présente sur la maîtrise d’une notion, il est aussi possible que les membre du jury posent des questions plus “théoriques” en se basant sur un morceau de code, un schéma… Le tout (toujours) sous la forme d’un échange bienveillant.

Quelques conseils d’un jury :

  • Les jurés ne posent pas de questions pièges. En revanche, les questions “naïves” existent. Si la réponse vous semble évidente, foncez !
  • Si une info vous manque, mettez-vous dans la peau d’un développeur en situation. Expliquez la démarche de recherche de cette info au jury. Si une connexion internet est à dispo, vous pouvez ouvrir votre plus beau navigateur et chercher cette info manquante (documentation, Stack Overflow, Google…).
  • Si vous ne maitrisez pas une notion, soyez honnêtes, exprimez-le au jury.
  • Ayez une vision la plus globale possible du projet que vous allez présenter. Par exemple, si vous avez développé la partie back, intéressez-vous au front.
  • Soufflez un bon coup avant le passage du TP et gardez une forme de stress positive.

Le membre du jury n’est pas là pour vous casser en mille morceaux mais plutôt pour vous accueillir dans ce bel univers professionnel qu’est le développement.

Ah oui, on précise pour les petits galopins : il est impossible pour un étudiant O’clock de tomber sur un juré qui fait partie de l’école O’clock et qu’il aurait eu en cours. Ce serait trop facile.

Sur ce vent de bienveillance, merci au coach TP Céline et aux jurés Loris et Jean d’avoir éclairé la préparation et le déroulé du Titre Professionnel Développeur Web et Web Mobile.

Vous avez dévoré le site de long en large, lu chaque article deux fois, appris par coeur notre numéro de SIRET, et malgré ça, vous voulez encore du contenu ? Bon, abonnez-vous à la newsletter, on va voir ce qu’on peut faire…

O’clock, l’école de développement web nouvelle génération