Histoire de chaussonade : La chambre 603

2022-06-07
Histoire-de-chaussonade-La-chambre-603
Cette histoire s’inspire de faits réels, qui se sont déroulés le 22 mars au Center Parcs des Hauts de Bruyères. Par soucis d’anonymats, les prénoms de nos protagonistes ont été modifiés🥸

Il était une fois, une entreprise qui au premier abord peut vous faire penser à une horlogerie : L’école O’clock. Qui, comme à son habitude, deux fois par an, réunit ses salariés lors de ce qu’on appelle : la Chaussonade. 🧦

Alors qu’on s’attend à un séminaire classique, cravate et PowerPoint, c’est une aventure bien différente qui attend nos protagonistes.

Et c’est justement l’une d’elle que nous allons vous conter.

Tout se passa le 22 mars 2022, jour d’arrivé de tous les salariés au Center Parcs de hauts de Bruyères. Arrivés des 4 coins de la France, chacun à su prendre ses marques dans la flore abondante des lieux qui dépaysent du bureau.

Nous souhaitons laisser de la distance entre les collègues, dans le doute que la proximité inhabituelle ne les rendent fous. Les salariés sont donc répartis dans les chaumières de 4 sur l’ensemble du parc qui est d’une immensité décadente.🌳

ballades Chaussonnade Center Parcs

Entre ceux ayant directement sauté dans le jacuzzi, d’autres cherchant désespérément quelque chose à se mettre sous la dent à la réception, ou encore ceux pour qui le sport n’est pas leur tasse de thé, comme votre conteur, pestent quand on leur dit que Center Parcs est tellement grand qu’il faudra se déplacer à vélos. Mais tous sont heureux de se retrouver en chair et os.🥰

Il parait même qu’on a aperçu certaines personnes toucher du bout du doigt l’épaule de leurs collègues, comme pour vérifier qu’ils étaient bien là, vivants et réels.

retrouvailles Chaussonnade Center Parcs

C’est à partir de cette rencontre que notre histoire commence : 

Grâce aux témoignages recueillis sur le tas le lendemain, nous avons pu réussir approximativement à reconstituer cette nuit.

Jerry, quitte sa jolie ville de Perpignan en route pour Center Parcs ! Il arrive sur les coups de 20 h, pile à l’heure pour le diner. Il demande au personnel des lieux où il peut retrouver ses collègues. Ces derniers lui répondent “Ceux qui parlent un langage codé ? Les Anonymous ? Par là !”

Il retrouve ses collègues et est très content ! Après 10 heures de trajet pour faire Perpignan – Orléans, il va directement souper, il découvrira sa petite bicoque après. Lors du repas, quelque chose le turlupine, la fraîcheur du poisson se trouvant dans son assiette ou un drôle de vrombissement ambiant ? 🤨 Il y a comme un bruit de couloir…  Quelque chose se trame, un mot se passe entre les tables…

Quelque chose comme “Ils seront trois” ou “Il va faire froid”. Il est donc content d’avoir pensé à sa petite laine et enjoué à l’idée de passer la soirée avec ses collègues, le sudiste propose tout d’abord à deux de ses aïeux, Loulou et Plaza, d’aller se désaltérer paisiblement dans sa chaumière.

repas Chaussonnade Center Parcs

Un autre bruit court dans la salle de réception. Celui d’un karaoké organisé par Center parcs, qui pourrait tout à fait convenir pour un “before”. Hagrid, parvient à convaincre une bonne dizaine de personnes.

20 h 40 : Top départ pour Jerry et ses deux compères, direction la dégustation de potions ! Arrivé devant sa chaumière, il gare son vélo et découvre les lieux, tout à fait confortables. 🚲

20 h 55 : Tout à coup, pris d’effroi, il aperçoit par la fenêtre une nuée de bicyclettes aux abords de sa chaumière. 150 selon l’organisation, 22 selon la sécurité.

vélos Chaussonnade Center Parcs

Sans même sonner, une première poignée de collègues passe le pas de la porte en hurlant “Que la fête commence 🥳 !

Jerry, paniqué par la marée humaine qui s’abat dans son salon, eu un éclair de lucidité :

Il n’avait pas besoin d’une petite laine. Ce n’était pas “il va faire froid”. C’était “603” et c’était ici.

Il commence à trembler, de surprise ou à cause de la potion magique et réalise que tous ses collègues s’étaient donné rendez-vous chez lui pour faire la fête.🤯

Jerry leur répond “Mais on n’a pas de quoi hydrater tout le monde !”

Jackson, lui répond de ne pas nous inquiéter pour ça, qu’il s’en occupait. C’est alors qu’il disparut mystérieusement dans les feuillages de la forêt. Jackson raconte qu’entre 2 sapins, il a croisé Cotillard, arrêtée à un stop à vélo.

Pendant ce temps, au karaoké, l’ambiance est décevante. La dizaine de personnes, devenue une vingtaine, décident de se prendre la route vers la fameuse adresse, bientôt historique, du 603.

Sur leur chemin, ils croisent également Cotillard, toujours à l’arrêt.

La légende raconte qu’elle y ait resté toute la nuit, peut être attendait-elle que le stop devienne vert pour passer….

21 h 17 : Arrivés devant les lieux des festivités, cette seconde vague humaine à bicyclette trouve bien du souci à garer leurs vélos et déplier leurs béquilles. Bon gré mal gré, au compte-goutte, ils rejoignent les autres à l’intérieur.

danse Chaussonnade Center Parcs

21 h 33 : Jackson est de retour sur le lieu de fête avec un jerricane de planteur. Là aussi, vous vous en doutez, les versions divergent quant à la taille du contenu. Quand d’autres se rappellent avoir vu une gourdinette d’autres ont vu un bidon. Il paraît même qu’en vérité, son planteur se trouvait en camion citerne.

21 h 35. Les personnes en charge de la sécurité du site, qu’on appelle aussi les Center-Shérifs, font leur ronde habituelle. Assis dans leur Center-mobile, une oreille concentrée sur le poste radio et l’autre attentif à ce qu’il peut se passer autour d’eux, sachant différencier le bruit d’un lapin, d’un sanglier et d’un père de famille tombé à vélo dans les feuilles après la coupette de trop.

Comme le laisse entendre la légende, un mini tremblement de terre se fit sentir. Les Center-Shérifs se dirigent alors curieusement vers le cœur de la secousse.

La team RH, après avoir fini d’organiser l’arrivée de chacun des salariés, peut, elle aussi, enfin s’accorder une bonne soirée, bien méritée. Eux aussi se dirigent vers le 603, alors Lewis, Barwan et Popot prennent la route.

22 h 41 : Au moment de rentrer, on entend les festoyeurs scander “Barwan ! Barwan! 🍾 »

Barwan comprit qu’on allait le contraindre à rester derrière le bar ce soir. Après une demi-heure passée à servir, Barwan demanda :

“Au fait, pourquoi c’est moi qui me retrouve à servir ? 🤔 ”

Article chaussonade barwan

“Eh bien, c’est Lewis qui nous a dit qu’avant de devenir DRH t’avais été barman.” lui réponds Lagaf de l’équipe admissions. Confus, Barwan ne niera pas. Bien qu’il ne lui jamais dit qu’il avait été barman. Il a juste distribué des petits fours lors du baptême de sa petite nièce en 2014.😶

Pendant ce temps …. 

Tandis que les festivités battaient leurs pleins, une poignée d’irréductibles lutins n’étant pas d’humeur à festoyer jusqu’au bout de la nuit décident de se retrouver à quelques sapins de là, autour d’une partie de Magic Maze, qui nous vous le rappelons est un jeu de collaboration en équipe qu’on pratique dans un silence religieux.

Lastella, à l’aide son camarade Salsa, ont gagné haut la main la première manche et n’ont malheureusement pas su cacher leur joie et ont crié un “GAGNÉÉÉÉÉÉÉÉ” 

Pris par cet élan de surprise, certains ont même affiché un petit sourire en coin. 

23 h 43 : Retour au 603, où les potions sont tièdes, mais nos protagonistes plus chaud que jamais. Les récits du lendemain racontent, qu’anesthésié par le contenu de son breuvage, Luko a réussi à effectuer un triple salto arrière sans renverser une goutte de potion au sol, malgré l’entorse qu’il s’est malencontreusement faite quelques heures plus tôt au tennis. 🎾

tennis Oclock Chaussonnade Center Parcs

1 h 52 : Le premier sort est lancé. Loulou renverse une goutte de planteur magique sur une naine de jardin qui se transforme en humaine et se sert une potion en chantant du Céline Dion.

Lucile nain Chaussonnade Center Parcs

2 h 45 : La puissance de l’enceinte fait trembler les murs, mais aussi les coupe qui laisse s’échapper sur le sol de la potion. Le sol devient collant, tellement adhérant que Willem, nous jure que le sol s’est transformé en maraichage. Un autre rajoute qu’on irait même entendre des grenouilles.

fête Chaussonnade Center Parcs

Pendant ce temps-là… 

Dans la salle commune du Center Parcs, le groupe de lutins résistants venait de faire 6 aux dés et avancent leurs petits chevaux de 3 cases. 

3 h 23 : Cette soirée-là, il nous a été rapporté que la carnation de notre cher Gary, a mutée. Elle serait passée de la teinte : 1015 Ivoire clair #e6d2b5 à 3005 Rouge vin #673a45. Certains ont même affirmé qu’il est allés jusqu’au 3007 Rouge noir #3e2022.

surprise Chaussonnade Center Parcs
La tête de nos protagonistes quand ils ont vu Gary muter…

5 h 30 : Le jerricane est vide, les jambes sont fatiguées, les yeux moitié fermés. C’est main dans la main que tout le monde décida de rentrer dans leurs chaumières respectives.

6 h 07 : Après avoir passé plus de 30min à essayer sa clef dans une bonne dizaine d’antivols de vélos, Aila, trouve enfin sa bicyclette pour prendre le chemin vers sa chaumière.

6 h 08 : La naine de jardin trouve un vélo pour s’enfuir. Elle grimpe dessus, tente un premier coup de pédalier et tombe en disant “Même après la potion magique, elle est trop grande cette bicyclette.”

6 h 10 : Les Center-Shérifs arrivent sur les lieux. Forcés de constater qu’au 603 il ne passe rien, et plus aucune secousse n’est sentie. Après avoir repris leur souffle, ils se décident à reprendre la route vers leur center mobile.

Le lendemain, 9 h 15 : Willem se lève paisiblement, le sourire aux lèvres et les paupières encore lourdes, en se souvenant de la chaumière 603. Un petit creux se fit sentir alors il décida de se rendre à vélo jusqu’à la “Chaumière-café-croissant”. 🥐

Sur la route, il aperçoit au loin une silhouette familière, en arrêt sur son vélo, face à un stop.

Nos craintes se sont révélées vraies. Cotillard, soucieuse du code de la route, s’arrêta au stop la veille et ne sachant plus où se trouve le 603 décida de rester au niveau du panneau en espérant croiser des collègues s’y rendant aussi. Malheureusement, elle ne croisa personne ce soir-là.

Oclock Chaussonnade Center Parcs

En rentrant chez eux, les employés de l’école O’clock l’ont raconté à leur enfant, en extrapolant peut-être un poil les choses. Ces enfants l’ont eux-mêmes raconté à leurs enfants. De cette soirée, où nulle ne sait exactement ce qui s’est passé, est née une page Google et de cette page née une légende : celle de La chambre 603. 😯