La République numérique

QuoiDeNeuf
11 octobre 2016
Voilà quelques mois que le monde du web s’agite sur cette fameuse République numérique. Et bien ça y est, c’est fait : la loi est promulguée et sera mise en place par des décrets qui fleuriront dans les prochains jours. Si ce titre et cette intro ne vous ont toujours pas aidés à comprendre ce qu’était cette « fichue » loi, la suite de l’article vous y aidera surement.

C’est quoi la République numérique ?

La loi numérique pour une « République numérique » est un projet soutenu par la secrétaire d’État au Numérique Axelle Lemaire, visant à aider les français à franchir le cap de la transition numérique qui s’opère actuellement dans notre pays.
Vous l’aurez compris, à la fin de cet article, le mot « numérique » va littéralement vous sortir par les yeux
Cette loi, désormais promulguée, est composée d’un ensemble de mesures qui se divise en trois grandes idées :

  • Favoriser la circulation des données et du savoir
  • Protéger les données personnelles dans ce vaste monde qu’est le numérique
  • Faciliter l’accès au numérique
    Axelle Lemaire, la secrétaire d’État au Numérique et à l'Innovation
    Axelle Lemaire, la secrétaire d’État au Numérique et à l’Innovation

Quelques mesures phares

Bon, 48 articles de projet de loi, des alinéas, des chapitres, des sections et des points-virgules à foison : vous vous doutez bien que l’on ne va pas vous recracher le texte dans son intégralité. Pour éviter de vous froisser une rétine, on vous a concocté une petite sélection des mesures clés.

La neutralité du net

La loi de la république inscrit dans sa législation, la neutralité du net. En clair et pour tout le monde, les fournisseurs Internet ne pourront plus discriminer un type de population à l’accès au réseau. Il sera désormais interdit, par exemple, de limiter le débit d’une personne, ou d’augmenter le débit d’une autre, si ces deux personnes bénéficient du même opérateur, et de la même offre.

La mort numérique

Cette mesure vise, comme vous l’avez surement compris, à s’assurer de la suppression de vos données personnelles en ligne, une fois que vous ne serez plus de ce monde. Comment plomber l’ambiance…

Protection de vos données en ligne

«Quoi, c’était pas le cas avant ?!» Si, mais la loi va permettre de renforcer ce dispositif en permettant notamment d’assurer la confidentialité de vos correspondances électroniques.

Déploiement de la fibre

Une mesure d’autant plus importante, qu’elle concerne O’clock et ses étudiants. La loi va permettre d’accélérer le déploiement de la fibre sur le territoire. On estime alors qu’en 2022, tous les français ayant une connexion internet seront équipés de la fibre optique et pourront netflixer comme des dingues sans le moindre ralentissement !

Le maintien de la connexion

On considère Internet aussi important que l’eau, le gaz ou l’électricité. En ce sens, aucun fournisseur d’accès Internet ne pourra désormais vous priver de votre connexion si vous n’avez pas les moyens de régler la facture. Votre connexion sera maintenue le temps de l’instruction de votre demande d’aide auprès du Fonds de Solidarité Logement.


On vous réserve notre préférée pour la fin. Préférée parce qu’elle nous concerne ! Et oui, la République Numérique inscrit dans sa législation une équivalence entre les formations numériques et les formations présentielles. Et ce n’est pas tout ! Le CNOUS (centre national des œuvres universitaires et scolaires) peut maintenant octroyer une bourse d’études aux étudiants de la Grande École du Numérique ! Peut-être donc aux étudiants O’clock 😎

Qu’est-ce que l’on en pense chez O’clock ?

On en pense du bien. Forcément. La France a décidé d’accélérer le pas vers cette fameuse transition numérique, tout en garantissant, un peu plus, son accès et la protection des données et des utilisateurs. Alors oui, on pourrait en attendre beaucoup plus. Et nous sommes conscients que cela ne va pas bouleverser totalement nos usages et déclencher enfin le choc de simplification que tout le monde attend.

Mais comme le dit le bougre Lao-Tseu :

«Un voyage de mille lieues, commence toujours par un premier pas»

Non, pas de conclusion à cet article. On ne pourra pas faire mieux que de finir sur du Lao-Tseu.

5 mois pour devenir développeur, 5 minutes pour s’inscrire

Vous êtes dispos ?

Nos formations démarrent :
Promotion en alternance
Promotion en alternance
Été 2019date dévoilée bientôt

O’clock vous propose une aventure de 5 mois, soit plus de 700h de formation, avec comme cerise sur le gâteau le diplôme Développeur Web et Web Mobile niveau III (bac+2).

La formation peut être financée grâce à de nombreux dispositifs : CPF, CIF, AIF de Pôle Emploi, fonds d'assurance formation, régions, etc. Les coûts de la formation sont de 6 000 euros, et peuvent être pris en charge partiellement ou intégralement sur étude de votre dossier.

Si aucun financement n'est possible pour vous, nous avons une solution : #LaFauteAOclock, où vous ne paierez que si vous trouvez un bon job !

Pour faire le point sur votre situation, savoir si vous êtes fait pour notre formation et étudier vos possibilités de financement, contactez la team O’clock.